Maladies infectieuses

Lèpre, tuberculose et leishmaniose

La lèpre, la tuberculose et la leishmaniose sont trois maladies qui font de très nombreuses victimes, surtout parmi les personnes en situation de pauvreté, exposées à un risque de contamination particulièrement élevé. Logement insalubre ou surpeuplé, sous-alimentation, eau polluée, hygiène précaire, …
Autant de facteurs qui diminuent l’immunité et accélèrent la propagation de ces maladies infectieuses.

Lorsqu’elles sont traitées, ces trois maladies peuvent être guéries. Malheureusement, les malades n’ont souvent pas accès à des soins de santé de qualité.

Résultat : des millions de personnes meurent de la tuberculose et de la leishmaniose. Et sans traitement, les personnes affectées par la lèpre souffrent de mutilations et de handicaps permanents et irréversibles.

Précédent Suivant

Lèpre

La lèpre est une maladie infectieuse chronique. Chaque année, 210 000 nouvelles personnes atteintes de la lèpre sont diagnostiquées. Cette maladie n’est pas mortelle mais elle entraîne des mutilations permanentes, auxquelles s’ajoute l’exclusion sociale. Dépistés et soignés, les malades ont 99,9 % de chances de guérir.

Fréquence

1 diagnostic toutes les 2 minutes

Taux de guérison

99.9 %

Tuberculose

La tuberculose est la maladie infectieuse la plus mortelle au monde. Un quart de la population mondiale porte la bactérie responsable. On parle alors de tuberculose latente. Chaque année, 10 millions de personnes développent une tuberculose active et 1,6 million de personnes en meurent. La maladie touche principalement les poumons.

Fréquence

20 diagnostics par minute

Taux de guérison

85 %

Leishmaniose

La leishmaniose est une maladie parasitaire transmise par une mouche des sables (phlébotome). La forme la plus fréquente, la leishmaniose cutanée, provoque des ulcérations chroniques et des déformations. Les patients sont victimes d’exclusion sociale et de stigmatisation, tout comme les personnes affectées par la lèpre.

Fréquence

2 diagnostics par minute

Taux de guérison

85 %

Dans le monde