Action Damien tire la sonnette d’alarme sur l’absence de lieux d’accueil adéquats pour les squatteurs de la rue Longtin

Bruxelles, le 14 décembre 2020

Le Ministre-président de la Région de Bruxelles- Capitale Rudi Vervoort et le Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles- Capitale Alain Maron ne disposent toujours pas de lieu d’accueil pour les squatteurs de l’immeuble inoccupé de la rue Longtin, malgré les efforts d’Action Damien depuis plusieurs mois pour résoudre la situation dans laquelle vivent les squatteurs.

Au vu de la gravité de la situation et des risques pour la santé et la sécurité des squatteurs, il s’agit d’une véritable crise humanitaire qui a lieu à la rue Longtin. Ce constat avait déjà été confirmé fin octobre par le juge de paix qui parlait alors d’une « nécessité absolue » d’évacuer le bâtiment.

Action Damien avait l’espoir que les squatteurs pourraient enfin être redirigés vers un lieu d’accueil approprié aujourd’hui. Des options sont sur la table depuis plusieurs semaines notamment des lieux d’accueil à Berchem-Sainte-Agathe, Molenbeek- Saint-Jean et Koekelberg. Vendredi dernier, il s’est cependant avéré que les autorités bruxelloises n’étaient pas en mesure de fournir une solution rapide pour les squatteurs, de sorte que l’évacuation du bâtiment a dû à nouveau être reportée.

« Notre personnel, nos volontaires et nos donateurs attendent à juste titre que nous fassions tout ce qui est en notre pouvoir pour aider à trouver une solution humanitaire à cette situation insoutenable. Nous y travaillons assidûment depuis des mois. Malheureusement, il semble que les autorités compétentes ne parviennent pas à fournir de lieu d’accueil approprié aux squatteurs. Plusieurs échéances et promesses n’ont pas été respectées et les choses avancent lentement. Nous sommes dès lors très préoccupés par l’absence de solution », précise Ludo Van den Kerckhove, CEO d’Action Damien.

Action Damien reste très inquiète à propos de la situation dans le bâtiment, où bien trop de personnes vivent dans des conditions dangereuses. L’organisation s’indigne également du manque d’action du gouvernement.

« Il est navrant de constater que les autorités compétentes n’agissent pas sans l’intervention continue d’Action Damien qui s’y attèle sans relâche. Cela impose une charge énorme à l’organisation et comporte des risques sérieux que nous ne pouvons plus supporter. Le gouvernement continue de compter sur Action Damien alors la situation dépasse complètement nos capacités », déclare Ludo Van den Kerckhove. « En attendant, notre organisation est grandement mise à l’épreuve sur le plan émotionnel, moral et financier. Nous sommes actuellement en concertation avec les autorités compétentes au sujet de mesures transitoires d’urgence, mais il est minuit moins une”.

Pour en savoir plus sur la situation et Action Damien:

Ludo Van den Kerckhove CEO Action Damien [email protected] – GSM : +32(0)475 83 03 11

Alex Jaucot Mandated director Internationalization Action Damien [email protected] – GSM : +32(0)476 53 00 68

A propos d’Action Damien

Action Damien est une ONG médicale et de développement belge active depuis 1964. Elle s’est donnée pour mission de faire la différence dans la lutte mondiale contre la lèpre, la tuberculose et d’autres maladies infectieuses comme la leishmaniose. Pour y arriver, elle s’efforce d’améliorer l’accès aux soins de santé par le biais de formations, d’activités de recherche et d’activités médicales ciblées. Mais pas seulement ! Elle s’emploie également à sensibiliser et à informer les populations, à faciliter la réinsertion des patients et à se doter de tous les moyens et toutes les ressources nécessaires pour réaliser cet objectif.