Des infirmières au Congo remportent le prix Kochon

Chaque annéeune organisation de lutte contre la tuberculose (reconnue pour son travail important) se voit attribuer le prix Kochonun prix d’une valeur de 65 000 dollars. Cette annéec’est l’association congolaise RIAPED, fondée par des infirmières d’Action Damienqui a obtenu ce prix prestigieux. 

RIAPED a été lancé en 2009 par un groupe d’infirmiers, dirigé par Constant Bushiri, infirmier chez Action Damien en République démocratique du Congo depuis 25 ans.  

L’organisation se consacre aux patients très vulnérables atteints de tuberculose et de lèpre qui ne peuvent pas toujours obtenir toute l’aide dont ils ont besoin avec les soins habituels. Il s’agit souvent d’enfants atteints de la maladie de Pott (tuberculose de la colonne vertébrale) mais également les patients touchés par la tuberculose et la lèpre vivant dans la pauvreté et nécessitant aussi bien une aide socio économique qu’une aide médicale urgente.   

Depuis 2011, RIAPED reçoit le soutien financier de la Fondation Roi Baudouin et de la Fondation américaine Papoose. Mais il faut aussi savoir que chaque employé donne une petite partie de son propre salaire chaque mois pour faire fonctionner l’organisation.   

Depuis sa fondation, les infirmières de RIAPED ont déjà pu réapprendre à marcher à 246 enfants, partiellement paralysés par la maladie de Pott. L’organisation a également, en plus des soins médicaux, prodigué un soutien alimentaire ou une aide au démarrage d’une activité économique à 528 patients atteints de tuberculose et 114 souffrants de la lèpre. Depuis quelques années, l’organisation a même étendu ses activités de Kinshasa à Kikwit et Mosango.  

Grâce au prix Kochon, décerné par l’ONG coréenne Kochon Foundation, RIAPED reçoit désormais 65 000 dollars supplémentaires. Cela leur permettra d’étendre leur travail à d’autres provinces et d’aider encore plus de patients.   

Précédent Suivant