Variants de la Covid-19 : un danger pour Action Damien ?

À l’aube de la 53e campagne d’Action Damien contre la lèpre, l’actualité oscille entre nuages et éclaircies. Si l’arrivée du vaccin tant attendu promettait une accalmie, voilà que des mutations du coronavirus ajoutent une ombre au tableau. Porte-t-ils une menace sur les patients que nous prenons en charge ? Nos conseillers médicaux font le point sur la situation.

Nouveaux variants, un phénomène naturel

Le monde s’inquiète de l’apparition des variants anglais, sud-africain et plus récemment japonais de la Covid-19. À quel danger faut-il s’attendre ? Dr Nimer Ortuño Gutiérrez, conseiller médical chez Action Damien, n’est pas étonné.

« Tant que la Covid-19 ne sera pas sous contrôle, des mutations feront leur apparition car tous les virus mutent. C’est son évolution naturelle. »

Dr Alberto Piubello, conseiller médical chez Action Damien, tempère sur la notion de danger :

« Il faut s’attendre à beaucoup plus de variantes que les quelques-unes identifiées à ce jour. Le Royaume-Uni et l’Afrique du Sud effectuent davantage de séquençages. Il est donc évident qu’ils identifient des variantes. Ce que nous devons savoir, c’est si ces variantes répondront au vaccin, et nous ne disposons que de peu de données actuellement. »

Maintenir la garde

Et en attendant ? Dr Tine Demeulenaere, également conseillère médicale :

« C’est clair : nous devons juste continuer nos activités tant que faire se peut. Et bien entendu, veiller au respect des règles d’hygiène, au port du masque, à la distanciation sociale et à la ventilation des locaux. »

Pour autant, pas question de se reposer sur nos lauriers. De nouvelles flambées de Covid-19 dans nos zones d’intervention mèneraient à de nouvelles mesures, comme le confinement. Cela a déjà porté d’énormes préjudices, notamment au Bangladesh. En 2019, nous avons détecté 275 cas de lèpre, contre à peine 189 en 2020. Une chute de 31 % qui s’explique par le confinement strict imposé au Bangladesh au printemps 2020.

Comme l’indique Dr Nimer Ortuño Gutiérrez, seule la vaccination nous permettra de protéger les populations et éviter les complications, si impitoyables pour les personnes atteintes de la tuberculose ou de la lèpre.

Pour le bien des patients, notre équipe médicale ajuste en permanence notre réponse à la crise sanitaire. Revues scientifiques, congrès par visioconférence… Saviez-vous que les médecins qui travaillent pour Action Damien s’investissent dans la recherche et sont publiées par de prestigieuses revues médicales ? Nous vous en parlions ici !

Les publications scientifiques de nos médecins en 2019

Un mot d’ordre : gestes barrières

Quel est l’avis de nos conseillers médicaux sur les différents vaccins ? Notre personnel médical va-t-il se faire vacciner ? Réponse dans le prochain article ! Et d’ici là, soyons prudents et conservons les gestes barrières. D’ailleurs, si vous avez besoin de masques, nous venons de rentrer deux nouveaux coloris, dont un vert pétillant qui va chasser la morosité hivernale. Rendez-vous sur notre webshop !