Action Damien appelle à une solution humanitaire pour les squatteurs

Bruxelles, le 18 octobre 2020

Aujourd’hui BRUZZ a publié un article sur la situation actuelle dans l’immeuble inoccupé d’Action Damien de la rue Longtin à Jette. Comme mentionné dans l’article, Action Damien tire la sonnette d’alarme.

Plus de 160 personnes y vivent dans des conditions dangereuses et insalubres. En outre, plusieurs infections au COVID-19 y ont déjà été détectées. Action Damien ne peut plus tolérer les conditions dangereuses et simplement inhumaines dans lesquelles vivent actuellement les personnes en question.

“Il s’agit d’une situation poignante à laquelle il faut mettre fin de toute urgence. Les autorités communales, régionales et fédérales sont les seules compétentes pour résoudre la situation actuelle et les risques qui y sont liés. Nous appelons donc la commune de Jette à trouver rapidement une solution », déclare Ludo Van den Kerckhove, CEO d’Action Damien.

 

Un groupe de personnes composé de demandeurs d’asile, de migrants et de sans-abri a trouvé refuge dans le bâtiment inoccupé d’Action Damien situés rue Longtin à Jette. Il avait été convenu qu’Action Damien autoriserait leur présence tant que le moratoire sur les expulsions dans le cadre de la crise du coronavirus serait en vigueur dans la Région de Bruxelles-Capitale. En consultation avec Le Comité, un comité informel qui avait initié l’action, des conditions strictes avaient été convenues. C’est ainsi que le Comité a supervisé et géré la situation au mieux de ses capacités. Bien que Le Comité ait eu et ait toujours les meilleures intentions, Action Damien constate que la situation s’est entre-temps aggravée.

La situation est intenable

Le nombre de personnes passant la nuit dans le bâtiment est passé à plus de 160. Les personnes qui occupent le bâtiment y vivent dans des conditions extrêmement dangereuses et insalubres. Selon Médecins Sans Frontières, la situation est actuellement l’une des plus dangereuses à Bruxelles en termes de risques sanitaires. En outre, de l’électricité y est illégalement soutirée, ce qui représente un grand danger pour toutes les personnes présentes mais aussi pour tout le voisinage. Enfin, et en raison de tous ces dangers, la compagnie d’assurance d’Action Damien a décidé de suspendre la couverture actuelle.

Action Damien ne peut plus tolérer ces circonstances dangereuses

Action Damien ne doute pas des bonnes intentions du Comité dans le cadre de leur soutien à ce groupe de personnes vulnérables, mais ne peut accepter les conditions dangereuses et insalubres dans lesquelles ces personnes vivent.

“C’est une situation poignante à laquelle il faut mettre fin d’urgence, avant tout dans l’intérêt des squatteurs eux-mêmes. Les installations sanitaires sont insuffisantes, l’installation électrique présente de graves risques d’incendie et d’électrocution et plusieurs personnes ont déjà contracté une infection au COVID-19. Où cela s’arrête-t-il ? », se demande Ludo Van den Kerckhove, CEO d’Action Damien.

 

“Les autorités communales, régionales et fédérales sont les seules compétentes pour résoudre la situation actuelle. Début octobre, le bourgmestre a organisé une consultation avec toutes les parties concernées. Il a été convenu que si la commune de Jette ne trouvait pas de solution humanitaire d’ici le 19 octobre, Action Damien – en gardant à l’esprit la sécurité et la santé des personnes concernées – serait contrainte de prendre des mesures légales pour faire évacuer le bâtiment. Mais entre-temps, aucun progrès n’a été réalisé et nous appelons donc la commune de Jette à trouver d’urgence une solution afin que les occupants puissent être rapidement orientés vers des structures d’accueil qui garantissent leur sécurité et des conditions sanitaires correctes.”

 

Pour en savoir plus

Ludo Van den Kerckhove CEO Action Damien

[email protected]  – GSM : +32(0)475 83 03 11

Greetje Wassenberg Head of Fundraising & Communication Action Damien

[email protected]  – GSM : +32(0)475 95 10 88

A propos d’Action Damien

Action Damien est une ONG médicale et de développement belge active depuis 1964. Elle s’est donné pour mission de faire la différence dans la lutte mondiale contre la lèpre, la tuberculose et d’autres maladies infectieuses comme la leishmaniose. Pour y arriver, elle s’efforce d’améliorer l’accès aux soins de santé par le biais de formations, d’activités de recherche et d’activités médicales ciblées. Mais pas seulement ! Elle s’emploie également à sensibiliser et à informer les populations, à faciliter la réinsertion des patients et à se doter de tous les moyens et toutes les ressources nécessaires pour réaliser cet objectif.

www.actiondamien.be