Nos sources d’inspiration

Retracer notre histoire

1/14
Le Père Damien, missionnaire belge, né et ordonné prêtre à Tremelo débarqua à Molokai pour soigner les personnes atteintes de la lèpre.
Le Père Damien, missionnaire belge, né et ordonné prêtre à Tremelo débarqua à Molokai pour soigner les personnes atteintes de la lèpre.
L’équipe d’Action Damien présente en République démocratique du Congo alerte sur la nécessité de lutter aussi contre la tuberculose.
Depuis 2010, la Princesse Astrid est présidente d’honneur d’Action Damien.
Belta, projet pour les sans-abris touchés par la tuberculose.
Le docteur Armand Van Deun, qui travaille pour Action Damien
Action Damien lutte contre 3  maladie de la pauvreté
1873
Damien s’est rendu en 1873 à Molokaï, où il a pu aider les personnes atteintes de la lèpre ayant été rejetées par leur communauté. Il y est devenu prêtre, porte-parole, médecin, bâtisseur… Mais il était surtout un soutien pour de nombreuses personnes. Damien a fini par être atteint lui-même de la lèpre et par mourir à Molokaï à la suite d’une pneumonie en 1889.
En Belgique, différentes associations collectent de l’argent pour aider les personnes affectées par la lèpre et organisent chaque année la « Journée mondiale de la Lèpre ». Celle-ci a toujours lieu chaque dernier dimanche de janvier et est entre-temps fêtée dans 150 pays.
En Belgique, différentes associations collectent de l’argent pour aider les personnes affectées par la lèpre et organisent chaque année la « Journée mondiale de la Lèpre ». En 1964, elles décident d’unir leurs forces : l’association « Action Damien – Les Amis du Père Damien » était née.
La Fédération internationale des organisations anti-lèpre – ILEP – voit le jour sous l’impulsion d’Action Damien. L’ILEP regroupe aujourd’hui 13 organisations membres. Ensemble, elles dispensent des soins à la moitié de la population mondiale affectée par la lèpre, dans 61  pays.
L’équipe d’Action Damien présente en République démocratique du Congo alerte sur la nécessité de lutter aussi contre la tuberculose. Cette maladie présente de nombreuses similitudes avec la lèpre, en matière de bactéries responsables, de médicaments et de traitement. Pour déployer ses moyens avec encore plus d’efficacité, Action Damien lance alors des projets axés à la fois sur la lutte contre la lèpre et contre la tuberculose. Le papillon de notre logo est ajouté en 1979.
Dans les pays où Action Damien est active, le personnel médical compétent est de plus en plus nombreux. La collaboration avec le personnel local ne cesse de se renforcer. Nous veillons surtout à bien encadrer les collaborateurs, en faisant en sorte qu’ils aient à leur disposition tous les moyens d’action dont ils ont besoin.
La leishmaniose est provoquée par un parasite du sang, le Leishmania. La forme la plus fréquente de la maladie est la « leishmaniose cutanée », dont les symptômes sont similaires à ceux de la lèpre. Le Nicaragua est le premier pays où Action Damien intervient pour combattre cette maladie.
Depuis 2010, la Princesse Astrid est présidente d’honneur d’Action Damien, un rôle auquel elle se consacre avec dévouement, à l’instar de la Reine Fabiola avant elle. La famille royale belge a toujours eu un lien étroit avec notre organisation.
2014 est une année de campagne spéciale pour Action Damien, qui fête ses 50  ans. Un moment inoubliable ! Cela fait un demi-siècle que nous mettons tout en œuvre pour redonner espoir aux personnes qui souffrent de la lèpre et de la tuberculose. Et nous allons continuer ce combat !
En 2015, nous lançons à Bruxelles un projet pour les sans-abris touchés par la tuberculose. Dans ce contexte, nous soutenons BELTA-TBnet, qui garantit la gratuité du traitement contre la tuberculose en Belgique. Action Damien assure et prend en charge l’hébergement des patients pendant toute la durée de leur traitement, leur donne des chèques sociaux pour acheter de la nourriture et des habits et met à leur disposition des tickets de transport en commun pour le trajet jusqu’à l’hôpital.
En collaboration avec d’autres chercheurs, le docteur Armand Van Deun, qui travaille pour Action Damien, met au point un nouveau traitement contre la tuberculose multirésistante. Le traitement est ainsi ramené à 9  mois, en plus d’être plus efficace, moins toxique et moins coûteux. En 2016, l’OMS recommande officiellement ce traitement, qui est aujourd’hui utilisé dans plus de 35  pays.
En juin  2018, Action Damien devient une association royale. Ce titre est conféré aux associations belges actives de manière ininterrompue depuis 50  ans. Les autres critères d’éligibilité sont une gestion saine, une vocation non lucrative, un certain dynamisme et un caractère durable.
En janvier 2020, la princesse Astrid a visité les projets d’Action Damien au Népal. Elle a inauguré un nouveau centre de lutte contre la tuberculose, mais elle a aussi rendu visite à différents patients atteints de la lèpre et de la tuberculose. Elle a écouté leurs histoires et n’a jamais hésité à les toucher. Par là, la princesse a montré être résolument contre la stigmatisation qui règne autour de ces deux maladies.
Action Damien est une ONG humanitaire médicale. Elle est indépendante, apolitique et pluraliste, et compte plus d’un millier de collaborateurs à travers le monde, unis autour d’un même objectif : lutter contre 3  maladies de la pauvreté. Aujourd’hui, ce combat continue car ces maladies stigmatisent les personnes qui en souffrent et font de très nombreuses victimes. Pourtant, toutes 3 peuvent être traitées efficacement. Nous nous y attelons à travers des actions ciblées dans l’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud. Et nous continuons à nous engager aux côtés des membres les plus vulnérables de la société.
Le Père Damien, missionnaire belge, né et ordonné prêtre à Tremelo débarqua à Molokai pour soigner les personnes atteintes de la lèpre.
1873
1954
Le Père Damien, missionnaire belge, né et ordonné prêtre à Tremelo débarqua à Molokai pour soigner les personnes atteintes de la lèpre.
1964
1966
L’équipe d’Action Damien présente en République démocratique du Congo alerte sur la nécessité de lutter aussi contre la tuberculose.
1970
1990
1994
Depuis 2010, la Princesse Astrid est présidente d’honneur d’Action Damien.
2010
2014
Belta, projet pour les sans-abris touchés par la tuberculose.
2015
Le docteur Armand Van Deun, qui travaille pour Action Damien
2016
2018
2020
Action Damien lutte contre 3  maladie de la pauvreté
2019

Notre défi reste le même : porter sans cesse un nouveau regard sur notre action pour la « réinventer ». Mais le travail humanitaire de pionniers comme le Père Damien, Frans Hemerijckx, Claire Vellut et Raoul Follereau continue toujours de nous inspirer.

Découvrez nos figures inspirantes

Le Père Damien, missionnaire belge, né et ordonné prêtre à Tremelo débarqua à Molokai pour soigner les personnes atteintes de la lèpre.

Damien

Le Père Damien était un missionnaire belge, né et ordonné prêtre à Tremelo. En 1873, il débarque à Molokai, où les personnes atteintes de la lèpre sont déportées et mises en quarantaine. Il y fonde une communauté pour ces personnes affectées. Il aménage des routes, ouvre des cliniques et des écoles, construit des maisons et des églises. Le Père Damien est tour à tour médecin, infirmier, entrepreneur de pompes funèbres et menuisier. Atteint à son tour par la lèpre, il meurt d’une pneumonie à l’âge de 49  ans.

Vous voulez en savoir plus sur Damien ?
Découvrez le musée Damien à Tremelo

Médecin flamand, Frans Hemerijckx était un spécialiste de la lèpre.

Frans Hemerijckx

Le médecin flamand Frans Hemerijckx était un spécialiste de la lèpre. C’est lui qui a jeté les bases de l’approche moderne de lutte contre la lèpre. Il était opposé à l’isolement des malades, qui ne faisait selon lui que renforcer la stigmatisation. Il estimait en outre que les patients mis en quarantaine ne bénéficiaient pas de soins adéquats. Il fut ainsi l’instigateur des « cliniques sous les arbres ». Le principe, toujours utilisé aujourd’hui à travers le monde, est le suivant : plutôt que d’isoler les malades en milieu hospitalier, c’est le personnel médical qui va à la rencontre des patients pour les soigner au sein même de leur communauté.

Raoul Follereau est à l’origine de la « Journée mondiale de la lèpre » et de la création de la fondation Raoul Follereau.

Raoul Follereau

Raoul Follereau était un écrivain, journaliste et avocat français, mais il est surtout connu pour être à l’origine de la « Journée mondiale de la Lèpre » et de la création de la Fondation Raoul Follereau. Cette organisation encourage la lutte contre la lèpre et la pauvreté, et se mobilise pour l’accès à l’éducation. Raoul Follereau a consacré toute sa vie à la défense des personnes atteintes de la lèpre, partout dans le monde. Il était leur porte-parole et a donné des milliers de conférences pour récolter des fonds. Cet argent lui a permis de créer le premier village de personnes atteintes de la lèpre en Côte d’Ivoire.

Claire Vellut était une médecin anversoise spécialisé dans le traitement de la lèpre.

Claire Vellut

Claire Vellut était une médecin anversoise spécialisée dans le traitement de la lèpre. En 1954, le docteur Frans Hemerijckx l’a invitée à le rejoindre en Inde pour lancer son projet de « cliniques sous les arbres ». En 1992, Claire Vellut, membre de longue date d’Action Damien, a créé la Damien Foundation Trust India, la section indienne d’Action Damien. Claire s’est éteinte en 2013 à l’âge de 87  ans. Pendant son séjour à Polambakkam, en Inde, elle aurait soigné plus de 31 000 patients.

Damien
Frans Hemerijckx
Raoul Follereau
Claire Vellut