Co-infection : VIH et tuberculose multirésistante

Aishat (28 ans), de Guinée, a contracté le VIH il y a quelques années. Pour être sûrs, les médecins lui ont aussi fait le test pour la tuberculose. De ce côté-là, les nouvelles n’ont pas été bonnes non plus : Aishat souffrait aussi d’une tuberculose multirésistante.    

« J’avais de la fièvre et mal partout, surtout au ventre. À la suite du test, il s’est avéré que j’avais le VIH. Mon monde s’est effondré à cette nouvelle. » 

Mais ce ne fut pas la seule mauvaise nouvelle pour Aishat… Par mesure de sécurité, les médecins lui ont aussi fait le test pour la tuberculose et il en est ressorti qu’Aishat souffrait de tuberculose multirésistante.  

« Je n’ai pas été étonnée d’avoir aussi la tuberculose. Mon mari est mort de cette maladie il y a quelques mois. Il savait qu’il était malade mais a pensé qu’il pourrait guérir sans prendre de médicaments. » 

Aishat est maman de 2  jeunes filles de 12 et 14  ans, qui ont toutes deux été testées pour le VIH et la tuberculose. Elles sont en pleine forme. « Heureusement », se réjouit Aishat, « la dernière chose que je veux, c’est voir mes enfants tomber malades. » 

« Personne dans ma famille ne sait que j’ai le VIH. S’ils le savaient, ils m’excluraient. Quand j’avais la tuberculose, ils m’évitaient. Ils savent que je suis guérie de cette maladie aujourd’hui, alors ils acceptent de me reparler. Mais le VIH, je l’aurai jusqu’à la fin de ma vie », soupire Aishat.  

https://actiondamien.be/wp-content/uploads/2020/03/W1A0130-2.jpg