Damien, une figure inspirante et toujours actuelle

Joseph De Veuster, ou Damien comme beaucoup le connaissaient, a été actif sur l’île hawaïenne de Molokai de 1873 à 1889. Il y travaillait à l’origine comme prêtre, mais en réalité, il était bien plus que cela. Il faisait office d’infirmier, d’ami, de croque-mort, de collecteur de fonds, de musicien et même de maçon sur l’île !

Le jeune Joseph et sa vocation

Jozef De Veuster est né le 3 janvier 1840 dans une grande famille d’agriculteurs à Tremelo. Son père décide qu’il deviendra marchand de grains, comme le reste de la famille. Le jeune Joseph pense différemment et décide d’étudier pour devenir prêtre. Après ses études, il choisit le nom de frère Damien, d’après le saint docteur Damien. Et c’est ainsi que tout a commencé…

Damien en tant que personne

Alors que son frère est trop malade pour embarquer pour son voyage prévu à Hawaï, Damien saisit sa chance. Après cinq mois sur le bateau, il arrive à Hawaï. Lorsqu’il apprend que tous les Hawaïens atteints de la lèpre sont regroupés sur Molokai, sans aucune aide médicale, il décide d’agir. N’ayant pas peur de la maladie et déterminé à aider, il demande à son évêque la permission de se rendre à Molokai. Peu de temps après, il se rend sur l’île.

 

Damien, un véritable mille-pattes

Lorsque Damien arrive à Molokai, il constate que des 2000 habitants d’origine, il n’en restait qu’environ 800. Les personnes atteintes de la lèpre n’avaient plus aucun espoir et se sentaient comme des exilés de l’humanité. Damien était déterminé à améliorer cette situation et s’attela à la réorganisation de la communauté appauvrie.

À cette époque, c’est d’une façon complètement désintéressée qu’il a choisi d’aider les personnes sans défense, les personnes « sans avenir », comme il les appelait lui-même. Il a joué le rôle de charpentier, de gardien, de croque-mort, de musicien, d’ami et bien d’autres choses encore sur l’île.

Il débuta la construction d’une église et une école et, plus tard, fonda même une fanfare. Dans le but de rassembler la communauté et redonner un peu de joie de vivre, il eut l’idée de fournir du matériel de jeu comme des billes et des machines à coudre

Pendant près de 16 années, il reste à Molokai  jusqu’à ce qu’il meure finalement en 1889.

Damien aujourd’hui

Damien est toujours une figure inspirante aujourd’hui. Non seulement en raison de son sacrifice héroïque, mais aussi en raison de son côté humain. La détermination, l’intrépidité et la persévérance étaient ses principales caractéristiques, mais son bon sens de l’humour était également remarquable. Dans son manuel médical, il a écrit ce qui suit :

‘Recette pour tous les maux de la lèpre :

  • Chearfulness
  • Philisophy
  • Courage
  • Perseverance

Mixed with warm coffee and sweet temper.’

Le texte ci-dessus prouve que même dans les moments les plus terribles, il a trouvé de la place pour la positivité et l’humour.

Damien était un homme inhabituel. Pendant et après sa vie, il a incité les gens à faire le bien, et son exemple encourage encore aujourd’hui les gens à aider les autres et à ne pas reculer devant les défis.

Depuis plus de 50 ans, des milliers de personnes ont décidé d’agir pour Action Damien. Ils partagent un objectif commun : aider les autres, comme l’a fait Damien. Il était un exemple à suivre, suivez-vous ses pas ?

https://actiondamien.be/wp-content/uploads/2020/04/Peinture-Damien-zoom.jpg

Vous voulez en savoir plus sur Damien ? Jetez un coup d’œil sur  www.damiaanvandaag.be et retrouvez de nombreuses histoires, informations, documentations et autres inspirations.