Le dépistage de la lèpre dans les régions reculées

Diagnostiqué et traité rapidement, un patient souffrant de la lèpre a 99,9 % de chances d’en guérir complètement. Malheureusement, apporter aux quatre coins du monde une aide médicale, jusque dans les régions les plus reculées, n’est pas une sinécure. Découvrez comment les équipes d’Action Damien au Sénégal s’organisent pour y arriver. 

La lèpre est une maladie infectieuse qui touche principalement les groupes de population les plus vulnérables. Même si elle n’est pas mortelle, cette affection provoque des mutilations à vie : main « en griffe », « pied tombant » ou cécité par exemple. Elle a en outre un terrible impact psychologique sur les patients, qui souffrent souvent de discrimination et d’exclusion. Pourtant, la lèpre se soigne facilement : diagnostiqué et traité rapidement, le patient a 99,9 % de chances d’en guérir.

Or, c’est précisément le dépistage et le traitement précoces de la lèpre qui constituent un des plus grand défis pour les travailleurs de la santé. Dans les régions reculées du Sénégal par exemple, l’offre de soins de santé est pratiquement inexistante. Au moment où les premiers symptômes apparaissent, les gens ne se rendent souvent pas compte qu’ils souffrent de cette affection. Et quand bien même ils reconnaissent ces symptômes, ils n’ont donc pratiquement pas accès aux soins de santé. La maladie continue alors à se propager et à faire de nouvelles victimes.

Dr Nimer Ortuño Gutierrez : « Lorsque les personnes atteintes de la lèpre sont mises sous traitement trop tardivement, elles risquent davantage de présenter des complications, telles que la cécité ou des mutilations, et de contaminer leurs proches. »    

Voilà pourquoi les équipes mobiles d’Action Damien du Sénégal se rendent dans des villages reculés pour dépister les habitants et, si nécessaire, les traiter. Ces équipes mobiles restent en moyenne une semaine dans le village. Une équipe se compose d’infirmiers, de médecins, de travailleurs de la santé, ainsi que d’un responsable de l’enregistrement des données.

  • Dans un premier temps, le personnel médical noue un dialogue avec les villageois pour les informer au sujet de la lèpre. Ils leur expliquent pourquoi il est fondamental de se faire examiner et le cas échéant, traiter.
  • Un médecin examine tous les habitants. Lorsque la lèpre est diagnostiquée, un traitement de 6 à 12 mois est instauré.
  • Tous les résultats et toutes les données sont conservés en vue d’un suivi étroit.
Précédent Suivant

Des villageois reçoivent des explications sur le déroulement et les objectifs de l’action de dépistage. Les équipes demandent aux habitants l’autorisation de les examiner à domicile.

Une équipe mobile se compose de différents professionnels de la santé, de médecins, d’un dermatologue et d’une personne qui enregistre et conserve tous les résultats.

Pour Moussa (14 ans), le diagnostic de la lèpre est tombé. Il est immédiatement mis sous traitement. Ses parents et frères et sœurs reçoivent une dose de rifampicine, à titre préventif.

La dose de rifampicine administrée dépend du poids de la personne. Voilà pourquoi elles sont d’abord pesées.

Une personne atteinte de la lèpre risque de contaminer son entourage direct. Les personnes vivant sous le même toit, les enfants de moins de 15 ans et les personnes à la santé fragile courent le risque le plus élevé. Voilà pourquoi on leur administre une dose unique de rifampicine, qui tue toutes les bactéries présentes dans leur organisme et les protège à vie contre la lèpre.

 

Qu’est-ce que la rifampicine ?

  • Ce médicament préventif contre la lèpre est administré aux personnes exposées à un risque élevé de contamination
  • Une dose unique protège à vie MAIS l’efficacité de la rifampicine est de 60 % – voilà pourquoi les équipes procèdent à un nouveau dépistage après 2 ans.
  • En collaboration avec l’Institut de médecine tropicale d’Anvers, Action Damien continue de mener des recherches en vue de la mise au point d’un médicament garantissant une protection totale.

 

Un diagnostic précoce fait la différence. Le soutien de nos donateurs nous permet de poursuivre nos actions de dépistage aux quatre coins du monde et de mener des recherches pour développer des médicaments encore plus efficaces. Vous voulez vous aussi soutenir Action Damien ? Sachez que nous recherchons en permanence des bénévoles pouvant nous consacrer un peu de leur temps.

 

Etre bénévole chez Action Damien