Covid-19 : les patients atteints de la lèpre ou de la tuberculose en danger

Le Covid-19 implique de lourdes conséquences. Nos équipes locales font de leur mieux pour protéger la population contre le virus, mais aussi contre la lèpre, la tuberculose et la leishmaniose. Pourtant, elles craignent pour l’augmentation des infections et des formes extrêmes de la lèpre et de la tuberculose. 

Les dangers pour les patients

Un tel confinement global est conséquent pour les patients atteints de la lèpre ou de la tuberculose. Beaucoup ne peuvent plus se rendre au travail ou au centre de santé pour recevoir leur traitement tous les jours. Et le dépistage actif de nouveaux patients est aussi mis à l’arrêt. C’est ainsi que les risques de développer des handicaps à vie à cause de la lèpre ou de contracter des formes résistantes de la tuberculose augmentent chaque jour avec la crise, tout comme le nombre de décès.

Les hôpitaux continuent les consultations et les hospitalisations, mais la situation est grave. Les déplacements sont compliqués et les gens ont du mal à y arriver, ce qui a réduit les consultations de près de moitié.

« Nous sommes passés de 30 000 à 16 000 cas par mois dans 10 hôpitaux. 1/3 des patients recensés ont la tuberculose et parce qu’ils arrivent si tard, ils sont déjà très malades. » précise Tine Demeulenaere, conseillère médicale pour Action Damien.

Que fait Action Damien ?

Les équipes font tout leur possible pour aider les patients en Belgique et à l’étranger. Elles mettent aussi leur expertise des maladies infectieuses et leurs laboratoires à la disposition des gouvernements sur le terrain. Le personnel local fait de son mieux pour continuer la détection et le suivi des malades à distance et ce, le plus efficacement possible. De plus, il aide les patients atteints de la lèpre ou de la tuberculose qui n’ont aucun revenu pendant la quarantaine. En effet, beaucoup d’entre eux sont des journaliers qui bien souvent ne peuvent plus travailler à cause des mesures de lutte contre la pandémie.

Crise humanitaire post-corona 

Nous craignons une crise humanitaire pour les patients atteints de la lèpre ou de la tuberculose.  Nombreux  sont ceux qui vont développer des formes plus dangereuses et plus difficiles à traiter de ces maladies. De plus, n’ayant pas de revenus, beaucoup sont menacés par la famine.  Sans compter que ces patients sont fragilisés face au Covid-19, puisque déjà atteints d’une maladie infectieuse.

Action Damien reste positive

Nous faisons de notre mieux pour que le combat contre la lèpre et la tuberculose continue malgré les mesures mises en place pour limiter le coronavirus. Merci à tout le personnel local et les volontaires qui poursuivent leur travail sans relâche et avec force et courage.

Vous aussi, vous voulez aider nos équipes locales ? Faites un don