« Quand la tuberculose vient perturber la grossesse »

Être enceinte et diagnostiquée infectée par la tuberculose, une réalité difficile à accepter. Oumou a dû faire face à cette rude réalité.

Lorsque son compagnon a appris qu’elle était malade, il l’a quittée et l’a laissée seule avec ses deux enfants. Une situation aussi bien difficile sur le plan physique que mental. A cause de la maladie, elle se voit contrainte de prendre des médicaments qui mettent la vie de son bébé en danger. Chaque jour elle craint pour sa vie. Elle perd régulièrement connaissance à cause de cette situation des nerfs.

Comme elle ne se sentait pas mieux, elle est emmenée d’urgence à l’hôpital où elle rencontre des soignants d’Action Damien qui procèdent à plusieurs tests médicaux. Le résultat est sans appel : elle souffre de tuberculose multirésistante. En d’autres mots, son organisme résiste aux différents traitements contre la tuberculose. Elle doit commencer un nouveau traitement de 20 mois.

Mais malgré ça, après le traitement, elle ne se sent toujours pas bien. Après un deuxième test, il apparait qu’elle est toujours positive à la maladie. Elle présenterait une forme de tuberculose ultrarésistante. Une forme encore plus résistante de tuberculose. Elle doit, de nouveau, suivre un traitement de 20 mois.

La solitude est de plus en plus grande. Elle ne peut plus voir ses amis ni sa famille et évite de voir sa mère par peur de la contaminer. La nuit, elle ne parvient pas à dormir et pleure souvent. Une période très difficile à vivre pour elle. Dès qu’Oumou a présenté des signes de début de guérison, Action Damien décide de la soutenir financièrement. Grâce à ce soutien elle ouvre son propree magasin de poisson et parvient de nouveau à s’occuper de sa mère et ses enfants.

Aujourd’hui, Oumou est l’heureuse maman d’un bébé en pleine forme. Elle est soignée et très reconnaissante de tout le soutien dont elle a bénéficié. Grâce à son diplôme d’enseignante, elle aimerait pouvoir travailler au Ministère de l’Enseignement. Elle rêve de pouvoir participer à une réformation de l’enseignement et offrir un futur positif aussi bien à ses enfants qu’aux autres.

Elle a aussi un message pour les autres patients : « N’abandonnez pas ! C’est très important de continuer son traitement lorsqu’on souffre de tuberculose. Il faut aller jusqu’au bout. Être soigné, c’est retrouver le gout de la vie et pouvoir de nouveau être heureux. »

 

Vous voulez aider quelqu’un comme Oumou à guérir ? Faites un don.

 

Lire aussi:

 

https://actiondamien.be/wp-content/uploads/2021/04/oumou-camara-3-zonen.jpg
https://actiondamien.be/wp-content/uploads/2021/04/oumou-camara-3-zonen-2.jpg