Qu’est-ce que la tuberculose osseuse ?

La tuberculose osseuse (ou mal de Pott) touche les vertèbres et affecte particulièrement les enfants. En RDC, une association locale d’infirmier.e.s soigne bénévolement les personnes atteintes de cette maladie. Mais de quoi s’agit-il ?  

La tuberculose s’attaque, il est vrai, en grande partie aux poumons. Pourtant, dans 20% des cas, elle touche d’autres régions du corps : les ganglions, les vertèbres, les reins, la peau…  

Dans le cas de la tuberculose osseuse, le bacille affecte les vertèbres et peut les détruire. Ce qui a pour effet de déstabiliser la colonne vertébrale qui peut casser et faire pression sur la moelle. La paralysie en est la grave conséquence.   

Afin d’éviter la paralysie, la colonne doit être stabilisée selon les cas par un corset plâtré ou amovible et le patient doit suivre un traitement antituberculeux durant 12 mois. Les personnes déjà partiellement paralysées  souvent des enfants  peuvent alors récupérer en partie ou totalement leurs mouvements.   

En R.D. Congo, une association d’infirmier.e.s et de kinésithérapeutes (RIAPED) liée à Action Damien vient en aide aux personnes démunies atteintes de la lèpre ou de la tuberculose. Une de ses activités consiste justement à soigner les enfants atteints du mal de Pott en leur apportant des soins orthopédiques et un soutien alimentaire.  

C’est ainsi qu’en avril dernier, Christenvie, une enfant de 7 ans atteinte du mal de Pott à Mosango (400 km de Kinshasa), a été mise sous corset plâtré. Elle doit encore garder le corset jusqu’à fin juillet, mais elle a déjà retrouvé l’usage de ses jambes. Une autre enfant de 2 ans vient aussi d’être plâtrée et 7 autres doivent encore être pris en charge.  

Comme le budget d’Action Damien est limité, l’association reçoit un petit fonds de la part de la Fondation Roi Baudouin. D’ailleurs, les membres du RIAPED travaillent bénévolement et versent même une partie de leur maigre salaire pour se procurer les plâtres et autres nécessités.   

Nous les remercions pour leur générosité sans limites.   

Car agir, c’est contagieux.   

https://actiondamien.be/wp-content/uploads/2020/07/AnniePOTT3.jpg