RDC : un combat digital contre le coronavirus

Joël vient de terminer son traitement contre la tuberculose avec succès et a été admis à la Kinshasa Digital Academy. Une belle manière de réinsérer la société. Aujourd’hui, lui et ses camarades de l’école trouvent des solutions tech pour lutter contre le coronavirus en R.D. Congo.

Réinsertion dans la société 

Dans le cadre de son programme d’aide socioéconomique, notre équipe locale en RDC a proposé a des patients atteints de la lèpre ou de la tuberculose de participer au concours d’entrée très sélectif de la Kinshasa Digital Academy. L’école a ouvert ses portes en janvier dernier et elle forme ses élèves à devenir des développeur.se.s web et mobile ou des référent.e.s digital. 

C’est ainsi que Joël - qui a terminé son traitement contre la tuberculose juste avant le début de la formation – est devenu l’un des 40 candidats sur 1 000 à avoir été sélectionnés. Il fait maintenant partie intégrante de l’école. 

Combat digital contre le coronavirus 

Joël et ses compagnons de classe ont déjà eu l’occasion de faire leurs preuves durant cette crise du Covid-19. En effet, la Kinshasa Digital Academy et ses partenaires ont élaboré des solutions digitales pour lutter contre le virus. Et ce, à la demande de la présidence et du ministère de la Santé de la RDC. 

À titre d’exemple, un site internet de sensibilisation avec plus de 100 000 visiteurs, une campagne sur les réseaux sociaux, ainsi qu’une plateforme pour contrer les fake news ont été élaborés dans ce sens.  

Faire passer un message 

Le fait que Joël ait été sélectionné pour participer à un tel programme démontre qu’être atteint d’une maladie infectieuse - comme la lèpre ou la tuberculose – n’est pas synonyme d’incapacité. 

C’est d’ailleurs aussi une manière de sensibiliser au traitement: une fois celui-ci commencé, le patient n’est déjà plus contagieux après quelques semaines.  

Alors tirons un trait sur les préjugés! 

https://actiondamien.be/wp-content/uploads/2020/05/20200131_103439.jpg