Inde-Belgique : ensemble contre le Covid-19

Suite aux mesures prises contre le Covid-19 en Inde, le dépistage actif et l’accès aux soins de santé pour les personnes atteintes de la lèpre ou de la tuberculose sont limités. Afin de soutenir les patients, un partenariat a été lancé avec l’ambassade de Belgique à New Delhi et le consulat général de Belgique à Chennai.

Les dangers pour les patients

Le confinement imposé en Inde pour contrer le coronavirus met à mal les personnes atteintes de la lèpre ou de la tuberculose : le personnel soignant ne peut plus se rendre dans les régions à risque pour dépister ces maladies et l’accès aux soins de santé est limité.

En effet, par peur d’attraper le virus, de nombreux patients n’osent plus se rendre dans les centres de santé pour prendre leur traitement régulier. D’autant plus que les personnes touchées par la tuberculose – maladie qui affecte les poumons – sont fragilisées face au Covid-19 qui s’attaque aux voies respiratoires.

Nous craignons donc que les patients développent des handicaps à vie à cause de la lèpre ou qu’ils contractent des formes résistantes de la tuberculose.

Un partenariat qui donne espoir

Comme le coronavirus affecte fortement les personnes les plus vulnérables, l’ambassade de Belgique à New Delhi et le consulat général de Belgique à Chennai nous ont proposé un partenariat de 2 mois pour venir en aide aux patients touchés par la lèpre ou par la tuberculose.

Ces deux institutions nous fournissent en nourriture et en matériel protecteur et soutiennent nos projets à hauteur de 7 346 € (4 300 € de la part de l’ambassade et 3 046 € de la part du Consulat).

Car agir, c’est contagieux.

 

Pour rester au courant de l’avancement de la situation en Inde, suivez-nous sur nos différents réseaux sociaux. #BelgiumWithIndia

Précédent Suivant