Action Damien prend le virage du numérique

Action Damien et la digitalisation
Action Damien est elle bien résolue à ne pas rater le train de la digitalisation. La conférence Silicon Lagoon Mission a donc été l’occasion idéale de découvrir de nouveaux outils qui peuvent nous aider à lutter contre la lèpre et la tuberculose dans les pays où nous sommes actifs. L’événement nous a également permis de nouer des contacts en vue d’éventuels partenariats avec des start-up nigérianes et belges. 

Une plateforme d’apprentissage en ligne pour les personnes affectées par la tuberculose
L’apprentissage en ligne, ou e-learning, est l’une des façons d’amorcer la digitalisation dans nos projets. C’est donc une piste que nous examinons chez Action Damien. Médecins, infirmiers/infirmières et autres membres du personnel soignant pourraient utiliser une plateforme d’apprentissage en ligne dans le cadre du processus d’apprentissage tout au long de la vie ou lifelong learning. Il pourrait en être de même pour les patients hospitalisés pour une longue période, qui pourraient ainsi mettre à jour leurs connaissances. Les patients atteints de tuberculose multirésistante sont souvent hospitalisés pendant 6 à 12 mois. Beaucoup perdent donc leur emploi ou accumulent un énorme retard scolaire. Une plateforme numérique va également faciliter le partage et la gestion des données des patients entre les différents pays d’intervention. 

Rencontrer des start-up prometteuses
Pendant cette conférence, Action Damien a rencontré des start-up nigérianes et belges prometteuses. Lancées par des jeunes motivés et pleins de dynamisme, qui prennent les choses à bras le corps pour que des pays comme le Nigeria puissent jouer un plus grand rôle à l’ère du numérique. À suivre…