COVID-19 : la tuberculose invisible au Bangladesh

Au Bangladesh, les habitants vivent très proches les uns des autres, avec une moyenne de 1200 habitants par km². C’est trois fois plus qu’en Belgique. Dans une zone aussi densément peuplée, les maladies infectieuses se propagent plus facilement. Cela vaut aussi bien pour le COVID-19 que pour la tuberculose, une maladie infectieuse qu’Action Damien combat déjà depuis de nombreuses années au Bangladesh. Les principaux symptômes de cette maladie sont les mêmes : toux et fièvre.

La crainte du COVID-19 est d’ailleurs peut-être à l’origine du fait que de nombreuses infections à la tuberculose passent inaperçues. Nous avons parlé au docteur Aung qui travaille avec Action Damien depuis 26 ans. Il est le coordinateur entre le gouvernement et Action Damien. Avec lui, nous avons discuté de l’impact de COVID-19 sur la détection de la tuberculose au Bangladesh.

« Au début de la pandémie, le gouvernement du Bangladesh a imposé un confinement et un isolement stricts aux patients infectés. La peur de l’isolement, la capacité de dépistage limitée et les difficultés à atteindre les services de santé sont la cause d’une propagation rapide et mortelle du COVID-19. Il s’avère que non seulement la population, mais aussi les médecins ont peur du COVID-19. Ils ne permettent plus aux patients qui toussent d’entrer dans leurs salles d’attente. Il faut savoir que la toux et la fièvre sont également des symptômes de la tuberculose, qui, en raison de la peur du COVID-19, est moins testée. »

Les symptômes similaires entre les deux maladies ne sont pas le seul problème. En raison du confinement strict, la clinique mobile n’a pas été autorisée à se déplacer pendant des semaines et les patients avaient peur de se rendre dans les centres médicaux. Pourtant, pour guérir, les patients atteints de tuberculose ont besoin d’un diagnostic et des médicaments appropriés.

D’ici 2020, il y aura probablement 100 000 cas de tuberculose diagnostiqués de moins que l’année précédente mais ce n’est pas pour autant une bonne nouvelle. Jusqu’à présent, La pandémie de COVID-19 a fait plus de 12 000 victimes mais la tuberculose pourrait menacer encore plus de vies au Bangladesh.

Aidez nos collaborateurs locaux à poser le bon diagnostic, faites un don aujourd’hui. Merci !

https://actiondamien.be/wp-content/uploads/2021/05/Patient-Consultation-at-Shariatpur-Sadar-Hospital-bangladesh.jpg