L’OMS redoute 1,4 million de décès supplémentaires dus à la tuberculose en lien avec la Covid-19

En raison du confinement, il y a eu une forte baisse du nombre de nouveaux diagnostics de tuberculose. L’OMS craint donc une augmentation de 1,4 million de décès dus à la tuberculose au cours des cinq prochaines années, une conséquence directe des mesures Covid-19.
La Covid-19 a confiné une bonne partie de la planète. Si le confinement a ralenti la propagation du coronavirus, il a précipité les conséquences tragiques d’une maladie comme la tuberculose. D’une part, peu de personnes osaient encore consulter un médecin, par crainte d’attraper le coronavirus. D’autre part, les mesures strictes interdisaient tout déplacement à nos équipes. Pas de diagnostic, pas de traitement. Et vous imaginez la suite : les personnes victimes de la tuberculose ont vu leur état empirer, et ont continué à contaminer leur entourage.

Les données provenant de 200 pays ont montré une forte diminution du nombre de nouveaux diagnostics de tuberculose en 2020. L’Inde, l’Indonésie et les Philippines, trois pays où la tuberculose est encore très répandue, ont même enregistré 25 à 30 % de diagnostics en moins. Les conséquences de cette situation sont dramatiques. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 1,4 million de personnes supplémentaires pourraient mourir de la tuberculose au cours des cinq prochaines années, en conséquence directe à la Covid-19*. En d’autres termes, tous les efforts menés partout dans le monde contre la tuberculose ces huit dernières années sont réduitsà néant.

Maintenant que de nombreux pays ont entamé le déconfinement, Action Damien va redoubler d’efforts et partir à la rencontre des populations pour les dépister proactivement. Histoire de combler au plus vite la brèche qui s’est créée ces douze derniers mois.
Faites la paire contre la tuberculose :