Le Nicaragua est le pays le plus pauvre d’Amérique centrale : un tiers de ses habitants vit avec moins de 2  euros par jour. Les soins de santé sont gratuits mais, faute de personnel et de moyens suffisants, l’accès aux soins varie très fort d’une région à l’autre. Les habitants des régions rurales et reculées ont ainsi rarement accès – voire aucun accès – à des structures offrant des soins de qualité.

Notre impact en 2021

Nicaragua

Depuis
1990

Représentant
Dr Manuel Bravo

Fonds
269.000 € vont à ce programme

Maladies prises en charge

Population couverte

Tuberculose
1.556,473

Leishmaniose
867 220

Patients ayant commencé un traitement

Tuberculose
465

Tuberculose multirésistante
6

Leishmaniose
1 252

Patients ayant bénéficié d’un soutien socio-économique

Tuberculose
152

Leishmaniose
40

  • Ministère de la Santé publique (MINSA),
  • Fonds mondial, PROSALUD (ONG locale) et PROBITAS (organisation espagnole),
  • Programmes nationaux de lutte contre la tuberculose et la leishmaniose

« Nous avons besoin d’un plan d’urgence afin de pouvoir continuer nos activités en cas d’imprévus, comme l’instabilité politique actuelle. Nous n’y étions pas préparés et avons souvent dû improviser. Heureusement, nous n’avons pas souffert de pertes humaines ou matérielles. »

Les dernières histoires du Nicaragua