De l’importance de la recherche scientifique

Pour lutter contre la lèpre, la tuberculose et la leishmaniose, nous n’avons pas seulement besoin de collaborateurs compétents, il nous faut aussi des moyens et des techniques pour le diagnostic et le traitement. Nous sommes donc résolument engagés dans la recherche scientifique, et finançons également des études à l’échelon international.

Encadrée par son Comité de Recherche, l’unité de recherche d’Action Damien mise donc sur la découverte d’outils et de traitements innovants pour lutter contre la lèpre, la tuberculose et la leishmaniose.

En 2021…

  • Nous avons été impliqués dans 26 projets de recherche opérationnelle ;
  • Ces projets ont été menés dans 13 de nos pays d’intervention, en collaboration avec les institutions de recherche internationales (comme l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers), les programmes nationaux et les institutions de recherche locales ;
  • 17 projets concernaient la prise en charge de la tuberculose multirésistante (une forme de tuberculose capable de résister aux médicaments) ;
  • Ces études ont mené à la parution de 15 publications scientifiques;
  • Nous avons également financé 3 projets de l’Institut de Médecine Tropicale dont l’un d’entre eux portait sur les nouveaux tests de diagnostic de la tuberculose (utilisation d’écouvillons buccaux comme alternative aux tests d’expectoration).

Thèmes des projets de recherche dans lesquels Action Damien est impliquée :

Répartition de ces projets de recherche dans nos pays d’intervention :

Deux études phares

Diagnostiquer la lèpre à un stade précoce

Aux Comores, les cas de lèpre sont très nombreux. L’incidence sur l’île d’Anjouan est en effet 65 fois plus élevée que dans le reste du monde. Pour découvrir la cause de ce phénomène, Action Damien mène des recherches dans le cadre d’une étude appelée PEOPLE. En 2021, cette étude a permis de découvrir qu’en cas de forte endémie, il est possible de contracter la lèpre dans un rayon de 75 mètres. Ces résultats seront très utiles pour améliorer la prévention et la détection active de cas dans les populations à risque.

Améliorer le traitement de la TB-RR en cas de rechute

La tuberculose résistante à la rifampicine (TB-RR) est une souche de tuberculose multirésistante qui se soigne dans 80 % des cas. Mais que se passe-t-il en cas d’échec thérapeutique ou de rechute ? La majorité des études sur le sujet ne rapportait pas de résultats en cas de retraitement. Au Niger, nous avons testé une approche en cascade en utilisant la bédaquiline (un nouveau médicament contre la tuberculose), lorsque le traitement court ne portait pas ses fruits. Nous avons pu observer un taux de guérison de 84,7 %. Une excellente nouvelle pour les patients et leurs familles !

Entretien avec le Dr Souleymane Mahamadou Bassirou

Le docteur Souleymane Mahamadou Bassirou a participé aux travaux de recherche sur le retraitement à base de bédaquiline, au Niger. Nous lui avons demandé de nous en dire plus sur son engagement quotidien.

Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

En tant que représentant et conseiller médical au Niger, je coordonne régulièrement des projets de recherche et des formations. Sous l’impulsion d’Action Damien – pour qui la recherche est très importante -, je prépare actuellement un doctorat sur le retraitement de la tuberculose au Niger.

Quelles sont vos victoires professionnelles  ?

Le maintien du taux de guérison de la tuberculose résistante à plus de 80% pendant plus de 10 ans – alors que la moyenne mondiale est à moins de 60% – est une victoire en soi. C’est important pour les malades, pour Action Damien et pour un pays à faibles revenus comme le Niger !

En quoi la recherche est-elle essentielle dans la lutte contre la tuberculose ?

Grâce à Action Damien, le Niger est l’un des premiers pays d’Afrique à avoir utilisé le traitement court contre la tuberculose résistante. Aujourd’hui, ce traitement est recommandé à l’échelle mondiale. C’est grâce à la recherche que les recommandations sont mises à jour. La recherche a donc un rôle capital à jouer, dans l’amélioration du diagnostic, comme dans la mise au point de traitements efficaces.

Les derniers articles sur la recherche scientifique