Notre philosophie

Introduction

Faire la différence dans la lutte mondiale contre la lèpre, la tuberculose et d’autres maladies négligées liées à la pauvreté.

Les patients
au cœur de
nos actions

 Action Damien est une organisation médicale belge non marchande qui se mobilise en faveur des personnes souffrant de la lèpre, de la tuberculose et d’autres maladies qui touchent en particulier les communautés les plus vulnérables. 

Nous dépistons activement les patient·e·s, souvent dans les régions les plus reculées du monde. Nous les aidons à guérir et apportons un soutien socioéconomique indispensable aux plus précarisés . Nous sommes aussi engagés dans la recherche scientifique, nous informons les populations, luttons contre la stigmatisation liée à ces maladies et formons du personnel local. 

Action Damien compte plus d’un millier de collaborateur·trice·s. En Belgique, mais surtout en Afrique, en Asie et en Amérique latine. 99% de notre personnel est local. Ils.elles connaissent leur pays comme nul autre et peuvent nous apprendre énormément. Nous agissons en toute indépendance et envisageons notre action à long terme, mais nous passons le relais aux équipes locales dès qu’elles ont accès aux ressources qui leur permettent de lutter significativement contre ces maladies. 

  • OÙ  ?

    À la demande

    Action Damien n’intervient qu’à la demande des autorités locales. Celles-ci sont en effet les mieux placées pour savoir où et quand une aide médicale est nécessaire.

  • COMBIEN DE TEMPS  ?

    Projets à long terme

    Action Damien s’engage uniquement par le biais de projets à long terme. Nos patients ont en effet besoin d’un traitement complexe et de longue durée.

  • AVEC QUI  ?

    Personnel local

    Dans les pays où nous sommes actifs, nous travaillons essentiellement avec du personnel local, qui parle la langue des patients et qui gagne plus facilement leur confiance.

  • Jusqu'à quand ?

    Être dispensables

    Nous nous retirons lorsque les équipes locales peuvent garantir un impact durable et qu'elles ont l'expérience et les moyens pour traiter les maladies elles-mêmes.